Marc Perelman
Retour aux thèmes de recherche
 
Refondu et réédité sous le titre unique Le Football, une peste émotionnelle, Gallimard, « Folio ».

« Marc Perelman s’indigne […] du culte inepte rendu à un sport déformé parle dopage et par des enjeux financiers considérables. » (Golias magazine) « Marc Perelman n’a jamais fait dans la dentelle. Son Stade barbare, proposé en prélude de la dernière Coupe du monde [1998], présupposait que toutes réunions sportives portaient en elles les germes du pire. » (B.H., l’Équipe magazine)
Lire tous les articles