Marc Perelman
 
 
LE FLÉAU OLYMPIQUE VA-T-IL S'ABATTRE SUR PARIS ?
Débat organisé par ATTAC avec Marc Perelman, le mardi 6 juin 2017, à partir de 19h45, au 17, rue de l'Avre, salle C3, Paris 15e (M° La Motte-Piquet Grenelle).
Lire la suite
← NON AUX JEUX OLYMPIQUES À PARIS

LE FLÉAU OLYMPIQUE VA-T-IL S'ABATTRE SUR PARIS ?

Publié le 15 mai 2017

13 septembre 2017. Ce jour-là à Lima, au Pérou, la petite centaine de membres du CIO (Comité international olympique), exceptée les Français et les Américains, choisiront la ville hôte des Jeux olympiques de 2024 et peut-être celle de 2028. Après le retrait de Budapest, sous la pression d’un appel à référendum signé par plus de 260.000 personnes, deux villes restent en lice – Los Angeles et Paris – en vue d’une décision qui liera l’une d’entre elles, pendant sept années, aux desiderata d’un CIO tout-puissant. Cette organisation non démocratique et peu ouverte aux femmes – les membres bénévoles du CIO sont aux trois-quarts des hommes et sont cooptés – dispose d’une immense puissance politique et financière et de beaucoup d’entregents. Elle n’a pourtant pas d’armées, pas de soldats, pas de chars ni d’avions même si elle dispose de beaucoup d’hommes d’affaires à commencer par Thomas Bach, son actuel Président. Mais la véritable « arme » du CIO est l’organisation de la compétition généralisée sur toute la planète comme une manifestation cyclique quasi naturelle (tous les quatre ans, en alternance jeux d’été et jeux d’hiver).